Je change, tu changes …!

Oui le changement est à l’honneur, peut-être parce que 2012 est annoncé comme l’année de grandes mutations.

En tout cas, c’est sûr tout le monde aimerait bien voir son environnement, son travail, ses voisins, ses enfants, … changer ; car c’est évident il y a des défauts que nous souhaiterions ardemment voir corrigés. Malheureusement c’est rarement quand nous nous mêlons de faire changer le monde que nous obtenons le meilleur résultat.

Soyez le changement que vous voulez
voir dans le monde ” Gandhi

Les histoires métaphoriques sont nombreuses pour illustrer cela et je vais vous proposer deux récits pour illustrer cette idée.

 

L’homme qui plantait des arbres

Pour illustrer le fait que l’action d’un homme seul, permet de changer bien des choses, je vous propose une magnifique nouvelle de Jean GIONO, superbement illustrée :


1 L’Homme plantait des arbres -Giono

2 L’Homme plantait des arbres -Giono

 

Lui qui voulait changer le monde ?

Un vieil homme était sur le point de mourir.
Avant de quitter notre monde pour l’au-delà,
Il a décidé de donner une dernière leçon aux membres de sa famille
Qui étaient réunis à son chevet.
Il leur a dit ceci :

« Quand j’était jeune et libre, et doté d’une imagination sans limites,
Je rêvais de changer le monde.
Devenu plus sage avec les années,
J’ai compris que le monde ne changerait pas,
Alors j’ai réduit quelque peu mes visées
Et j’ai décidé de transformer seulement mon pays.

Mais lui aussi semble immuable.
En Approchant de la vieillesse, dans une suprême et désespérée tentative,
J’ai décidé de ne penser qu’à changer ma famille, ceux dont j’étais le plus proche.
Hélas ! Vous n’avez rien voulu entendre, vous non plus !

Et maintenant, étendu sur mon lit de mort, je comprends soudain :
Si seulement je m’étais changé moi-même,
Alors à mon exemple, vous auriez également changé.
Et, grâce à vos actions, vous auriez inspiré d’autres personnes à
Trouver la force et le courage d’améliorer notre pays et, qui sait ?
Peut-être même de changer le monde ! »

N’essayez pas de changer le monde, commencez par vous même.
Beaucoup de gens essaient de changer les gens qui sont dans leur entourage.
Il s’agit en fait d’une tâche quasi impossible.
Si seulement ces personnes essayaient de se transformer elles-mêmes,
Elles comprendraient à quel point cette transformation est difficile.
Le premier changement doit toujours venir de soi, et à notre exemple,
Les autres changeront également.

Si vous voulez que votre vie soit une magnifique histoire,
Réalisez que vous en êtes l’auteur et que vous avez l’opportunité chaque jour
D’en écrire une nouvelle page.

« Avant d’essayer de vouloir conquérir le monde, commencez donc par faire conquête de vous-même. »

Auteur inconnu

 

Pour vous aider à mettre en place des changements dans vos vies.

Ce blog «Objectif : Vers une nouvelle vie » a pour but de vous aider à mettre en place des changements dans vos vies, afin de vous permettre de vivre pleinement ce que vous avez envie de vivre.

D’autres informations sont disponibles sur les pages de site et notamment “Gérer le changement”

Pour pouvoir interagir avec moi, vous devez vous identifier sur wordpress et je vous propose de vous inscrire dès à présent, ce qui vous permettra :

  • d’être informé par mail de la sortie d’un nouvel article.
  • de recevoir en cadeau un e-book « Se préserver des manipulateurs »

6 thoughts on “Je change, tu changes …!”

  1. J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter ces histoires métaphoriques. Je ne me suis jamais attardée sur Giono. Il est tant de revoir ma copie. Quelle poésie!

    A coeur vaillant rien n’est impossible. Changeons et nous verrons tout changer autour de nous.

  2. Oui souvent on est persuadé que c’est les autres qui doivent changer……ce que l’on voit de mauvais chez les autres est souvent notre propre miroir, que l’on ne reconnait pas ……………

    1. Exact ; ça serait quand même plus facile si les autres se décidaient à changer !
      Mais ça marche rarement comme ça.
      Le fait de nous changer nous-même, nous amène à changer notre regard ; de plus le fait d’être plus alignés avec qui nous sommes vraiment, amène assez souvent les autres à changer de comportement à notre égard. Souvent les coachés me disent, que quand ils ont réussi à changer des choses en eux, à se connecter à ce qui est important pour eux, ils constatent que leur entourage respectent les limites qu’ils se sont fixées, sans qu’ils aient besoin de verbaliser quoique soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.