EFT par procuration sur un chat

L’EFT pour nos amis, les Bêtes, par Corinne SORET, praticienne en EFT,

Il y a trois ans, ma voisine a recueilli une petite chatte, malade, très chétive et très stressée. En plus de ces débuts difficiles, Lola, cette petite chatte, vit une grande peur avec les chiens du voisin et une séparation difficile avec le départ de Léa, la fille de ma voisine, qu’elle avait choisi comme maman adoptive.

Son état se dégrade, elle maigrit, ne dort plus que sur un chambranle de porte, ne voulant jamais en descendre. Elle commence une pelade intempestive (elle s’arrache tous les poils du corps jusqu’à sang).
Pratiquant l’EFT depuis quelques mois, je décide d’essayer l’EFT sur la petite chatte Lola.
Ma démarche a été la suivante : Pour la pelade j’ai travaillé au départ, sur les symptômes physiques et leurs descriptions, en tapotant sur moi, j’étais prés d’elle sans la tenir.

Sur le point karaté
« Même si je me fais cette pelade intempestive, je m’aime et je m’accepte complètement »
« Même si je m’arrache tous les poils et que j’arrive pas à arrêter…….. »
« Même si je me dépouille de tout et que je me mets à sang……. »
Je continue en tapotant sur tous les autres points de la ronde, en reprenant les mots de la phrase de départ, en décrivant la situation et les symptômes.
Et puis, en tapotant il me vient que cela peut être lié au départ de sa jeune maîtresse, Léa, à leur séparation et j’aborde un aspect plus émotionnel :
« Même si Léa est partie…. »
« Même si je me sens seule sans Léa…. »
« Même si je suis triste et qu’elle me manque…… »
Je tapote les autres points de la ronde sur ce ressenti en m’imaginant à sa place.

Le lendemain, Lola à cesser de s’arracher les poils, en une semaine la peau est cicatrisée et on commence à voir réapparaitre un léger duvet qui repousse. Je suis impressionnée par l’efficacité de l’EFT

Lola va mieux, mais ma voisine me dit qu’elle continue à vivre sur les chambranles de portes et refuse d’en descendre….sauf pour manger un peu !

Je recommence donc une séance, la chatte sur le chambranle de la porte et moi à tapoter sur moi. Je démarre sur le descriptif de la situation :

Point karaté
« Même si je dors sur ce chambranle je m aime et je m’accepte complètement »
« Même si je me sens en sécurité sur le chambranle….. »
« Même si il n’y a que là que j’arrive à dormir parce que je peux tout surveiller…. »
Je continue sur les autres points de la ronde en décrivant la situation.

Durant cette ronde, il me revient cette histoire que m’avait raconté ma voisine avec les chiens du voisin, cela avait été très stressante pour Lola puisqu’elle s’est retrouvée au milieu de trois gros chiens, assommée et sans connaissance, amenée de toute urgence chez le vétérinaire. Celui-ci avait trouvé que c’était un miracle qu’elle s’en sorte si bien, (physiquement pour lui, évidement !!!) mais qu’en était il de son sentiment de sécurité ?
Je tapote, toujours sur moi, en imaginant cette peur terrible qu’elle a ressenti au milieu de ces chiens.

Point karaté
« Même si j’ai eu très peur de ces chiens……. »
« Même si j’ai cru qu’ils allaient me dévorer…… »
« Même si j’ai cru que j’allais mourir…. »
« Même si je ne me sens pas en sécurité… »
Je tapote les autres points de la ronde sur ce ressenti émotionnel…je me mets « à sa place »…

 

Quand j’ai fini2013.01.20_J0C9646.jpg, elle est détendue, je tends les bras vers Lola et elle se laisse descendre de son chambranle, sans résistance.
Depuis ce jour, Lola n’a plus dormi sur un chambranle de porte, elle est devenue une merveilleuse petite chatte au pelage magnifique qui dort sur tous les endroits agréables de la maison.

Forte de cette expérience, j’utilise fréquemment l’EFT avec nos amis les bêtes, sur les chats, les chiens (peur de l’orage, démangeaisons, ronflements etc.). Maintenant, je pratique même à distance selon les besoins et sans forcément tapoter sur moi, juste par la pensée. Je travaille avec mon imagination et mon ressenti, en m’appuyant au départ sur les symptômes physiques ou sur la réalité de la situation et ensuite je laisse monter les ressentis et j’imagine leurs besoins.

Je pense que nous sommes tellement en lien avec nos animaux domestiques, que nous partageons nos conflits émotionnels avec eux, il est donc juste que nous les aidions à retrouver leur pouvoir de guérison et par la même occasion le notre !!
Corinne Soret

2 thoughts on “EFT par procuration sur un chat”

    1. Oui effectivement il s’agit d’une part pour l’humain qui vit avec l’animal,
      – de tapoter dans un premier temps sur lui et sur les émotions (peur, ou colère, ou tristesse, ou culpabilité des fois…) qu’il ressent quand il voit son animal ayant ce problème, (exemple : même si moi Jacques ça me rend malade de savoir que Médor aboie dès que je tourne le dos et que la voisine du dessus a commencé hier à exprimer sa colère je m’accepte totalement et complètement avec toutes ses émotions qui sont en moi…)
      – puis de tapoter sur lui mais pour son animal qui a un problème et non sur l’animal (en quelque sorte on se met à sa place de l’animal, exemple : même si moi Médor j’aboie toute la journée quand l’humain qui s’occupe de moi est parti, je suis un super chien.
      Espérant que cette explication rapide puisse vous éclairer en plus du cas relater par Corinne. Très cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.